Mon expérience du télétravail

Le travail à distance à trouver un nouvel essor depuis l’apparition du Covid-19. En cette matière comme pour beaucoup d’autres, il y aura un avant et un après confinement. Il semblerait même que certaines entreprises l’adoptent de manière définitive dans leurs modes de fonctionnement.

Auparavant, le télétravail restait très marginalisé

D’après les chiffres officiels, avant l’apparition du Covid-19 seul au maximum 8 à 9 % des français travaillaient à distance de leurs entreprises Durant le confinement, cela serait près de 5 millions de français qui se soit converti au télétravail.

Bien entendu, il n’est pas possible pour tous les métiers de pratiquer le télétravail. Cela dit, il reste bon nombre de fonctions qui ont la possibilité de se « délocalisée » de l’entreprise vers la maison.

Une transition parfois difficile pour les employeurs, comme pour les salariés.

Une transition parfois difficile pour les employeurs, comme pour les salariés.

Pas toujours facile de passer d’un environnement à un autre. Télétravailler demande une rigueur à laquelle peu s’attendait. Ainsi que beaucoup de méthodologies et d’esprit d’initiatives, face aux différentes tâches de travail à effectuer. Sans compter sur une impérative mise en confiance entre employeur et salarié.

Mon expérience du télétravail débute en juin 2006

Et je me suis très vite aperçu qu’il fallait imposer quelques règles élémentaires à la maison. Comme celle d’avoir un espace dédié dans mon appartement. 3 M² suffise pour installer un bureau (au début cela n’était qu’une planche de bois soutenue par deux tréteaux) afin de chercher l’isolement.

Je dis chercher l’isolement car c’est un élément qu’il est parfois difficile d’obtenir. Et pourtant, il est impératif voir nécessaire.

J’ai donc institué des règles avec mon proche entourage. Durant mes heures de travail, inutile de me demander quoi que ce soit, il faudra considérer que je suis indisponible pour les tâches ménagères ou autres besoins qui perturberaient ma concentration.

Etre en confinement et télétravailler

L’isolement et le manque d’interaction du télétravailleur, un risque à envisager ?

D’après mon expérience, ce n’est pas le cas si l’on recherche une forme d’équilibre. Et cela passe par s’imposer un rythme de travail, avec des horaires à respecter. Ainsi qu’une certaine forme de discipline mêlant vie sociale et communication avec son employeur et ses collègues.

Le téléphone, Skype, Zoom et autres restent des moyens d’interactions possibles, mais il ne faut pas en délaisser pour autant le plaisir du « tête à tête ». Ce n’ait pas parce que vous télétravaillez que cela vous interdit de nouer des relations professionnelles.

Le télétravail amène plusieurs avantages aux salariés, comme aux employeurs.

Une fois l’environnement adapté, j’ai constaté qu’il m’a permis de réduire considérablement le stress autant du point de vue professionnel, que familial et personnel.

Il réduit aussi considérablement les trajets puisque plus besoin de prendre le métro, le bus ou sa voiture pour se rendre au travail. D’après mon expérience, cette absence de trajets amène à être plus efficace et productif. Il permet aussi de mieux gérer son quotidien et donc d’avoir une meilleure flexibilité.

De plus, cela m’a permis de démontrer que je pouvais être autonome et productif à la fois. Une fois les règles d’isolement adoptées par mon entourage, de ne plus être distrait et donc d’accroitre ma concentration et par la même, ma production sans pour autant avoir une surcharge d’activités.

Le télétravail amène à faire des économies pour les entreprises

Pour les entreprises, permettre le télétravail amène à faire des économies.

La location d’un espace de travail, les frais d’entretien courants ainsi que les coûts de transports sont autant d’économies effectuées. Sans oublier que, d’après les chiffres officiels sur la question, la productivité augmente et le taux d’absentéisme se voit d’être drastiquement réduit.

Conclusion

Une fois que salarié et employeur s’accordent sur un système effectif, avec toute la méthodologie et la discipline qu’il impose pour l’un comme pour l’autre, le télétravail a tout pour réussir pour bon nombre de fonctions salariales.

N.B : Les espaces de coworking situés à Aix les Bains et à Chambéry m’ont aider à rompre l’isolement et à tisser des liens avec d’autres télétravailleur.euse.s

Consultant en Stratégie et Développement Commercial - Savoie Mont Blanc