L’interview de Valérie Demyttenaere

Nous recevons aujourd’hui Valérie Demyttenaere, consultante en stratégie digitale et webmarketing, ainsi que formatrice en médias sociaux.

Valérie accompagne les entreprises dans leur développement sur Internet (réflexion stratégique globale, création/mise à niveau de site et blog, référencement, rédaction web/blog, community management, emailing…) et forme leurs équipes à l’animation de leurs réseaux sociaux.

 

Pour débuter, pouvez-vous nous parler de la naissance de votre entreprise ?

J’ai démarré cette activité de conseil au premier semestre 2012. Les choses se sont mises en place progressivement, d’autant qu’entre-temps j’ai déménagé et suis revenue m’installer sur Paris en juillet 2013. Même si d’autres villes ne sont pas en reste, la capitale reste incontournable aujourd’hui en matière de digital pour qui veut se faire connaître dans cet univers et trouver du business.

Pour l’instant je suis toujours en auto-entreprise. Toutefois mes perspectives actuelles de développement me donnent bon espoir de pouvoir m’établir en société avant la fin de l’année 2014.

Expliquez le cheminement de votre idée : comment cela vous est-il venu ?

Cette activité s’inscrit pour moi dans le cadre d’une reconversion suite à une mise en suspens volontaire de ma carrière (j’ai fait le choix de rester à la maison pour élever mes enfants) Durant cette période j’ai exploré d’autres voies de réalisation personnelle, notamment dans le monde associatif et les ateliers créatifs, qui m’ont donné le goût des échanges via des médias sociaux tels que les blogs et les forums. Ajoutez à cela une bonne dose de geekerie naturelle et la passion des nouvelles technologies… 😉

Il était donc naturel de me lancer par la suite dans une activité digitale, qui pour moi symbolise l’humain au cœur du numérique.

Qu’est ce qui vous a décidé à vous lancer ? Votre motivation ?

Croyez-moi, il n’est pas de meilleure motivation – pour une femme – que celle qui consiste à devoir se remettre au boulot après un divorce (rire). Ce n’est pas de la motivation, mais bien plutôt l’aiguillon de la nécessité absolue. Car dans notre beau pays, passé un certain âge, quand vous êtes une femme, et que vous êtes sortie du circuit classique de l’emploi… vous cumulez tous les handicaps possibles !

Et surtout n’attendez aucune aide, de nulle part… Vous ne rentrez dans aucune case administrative, et vous n’intéressez pas les recruteurs, quelle que soit votre valeur. Alors ne gaspillez pas votre temps, votre énergie et votre motivation à quémander ou chercher du boulot.

Le seul moyen d’espérer vous en sortir ? Regarder vers l’avant, et créer votre propre activité ! Faire le bilan de ce que vous savez/voulez faire, et puis vous retrousser les manches, et bosser d’arrache-pied…  C’est ainsi que j’ai procédé.

Quel typologie de stratégie en développement commercial avez-vous abordé au démarrage de votre entreprise ?

Etant donné que je suis moi-même le produit que je vends, ma stratégie s’est bâtie sur deux axes en parallèle :

Une prise de connaissance la plus exhaustive possible de mon nouvel univers professionnel, via les médias en ligne, les articles de blogs, les livres sur le sujet : phase d’auto-formation et d’identification des influenceurs du secteur, suivie de diverses formations professionnelles, de stages et de missions. Aujourd’hui mon expertise me permet de vendre du conseil et de la formation.

Un gros travail de réseautage, non seulement sur les médias sociaux, mais aussi et surtout en IRL (la Vraie Vie) en assistant à des conférences, des salons, des rencontres type networking etc… et en nouant un maximum de contacts en mode « Comment allez-vous ?/Que faites-vous dans la vie ?/En quoi puis-je vous aider ? » et surtout pas « Je suis la meilleure, achetez mes compétences !!»

Quand vous démarrez, ne vous leurrez pas, sauf chance exceptionnelle, vous n’êtes pas écrasé sous le boulot. Profitez-en pour écouter, apprendre, vous promener, faire des rencontres, vous montrer… Et n’oubliez pas : dans les relations humaines, qu’elles soient professionnelles ou pas, on commence par donner avant de recevoir.

L’interview de Valérie Demyttenaere

Quels son vos moyens/outils/vecteurs de communication actuelle ?

Aujourd’hui je communique surtout via mes réseaux sociaux (Twitter, Facebook en perso et en pro, Linkedin, Instagram, Google+, Pinterest, etc). Le fait d’avoir créé mon blog me permet aussi de montrer des facettes de mon expertise et d’augmenter ma base d’e-mailing. J’attends que celle-ci soit suffisamment significative pour entamer des campagnes marketing spécifiques.

Quels conseils donneriez-vous (à d’autres entrepreneur(e)s) ?

Ne sortez JAMAIS sans vos cartes de visite pro, on ne sait jamais à l’avance d’où peut venir le business ! Collectez celles qu’on vous donne, et exploitez-les au mieux (réseaux, emailing)

Gardez une bonne dose d’optimisme, et croyez en vous, contre vents et marées (oui  c’est loin d’être facile tous les jours !)

Se vous fixez pas d’objectifs insurmontables, au besoin séquencez-les. Avancer (même) à petits pas, c’est déjà avancer… Et au final on réalise qu’on a gravi la montagne.

Soyez bien conscients de vos limites, en terme de capacités de travail mais aussi d’investissement personnel.

Ne perdez pas de vue le pourquoi de ce que vous faites, et posez-vous les bonnes questions… Vouloir offrir une vie meilleure à vos proches c’est un but louable, mais si au final c’est au détriment de toute vie familiale est-ce vraiment une stratégie gagnante ?

Votre machine de travail la plus importante de toutes, ce n’est ni votre ordi ni votre Smartphone, c’est votre corps, ne l’oubliez jamais. Alors entretenez-le : quelle que soit votre charge de boulot, arrêtez de temps en temps, sortez vous aérer, faites un peu de sport, ne faites pas trop d’excès en tous genres, et alimentez-vous correctement.

Que recherchez-vous à ce jour ? pour vous ? pour votre entreprise ?

A titre personnel je poursuis toujours ma quête inlassable de la journée de 36 heures (rires) mais bon…

Pour ma petite entreprise, je recherche des partenaires notamment au niveau formation. Et heu, ah oui, des clients tiens 😉

 

Si vous deviez recommander un(e) entrepreneur(e) pour une interview dans ce blog, qui serait cette personne ?

Virginie Debuisson, entrepreneuse à Grenoble, qui a fondé son agence de RP Valeurs d’Images. J’admire son enthousiasme et sa pugnacité, je l’ai récemment rencontrée et c’est une femme formidable.

Qu’elle serait la première question (d’entrepreneur(e) à entrepreneur(e) ) que vous souhaiteriez lui poser ?

La même que la dernière fois (qui était aussi la première) qu’on s’est vues : « Quand est-ce qu’on travaille ensemble toi et moi ? »

 

Merci Valérie pour l’ensemble de ces réponses, il ne me reste plus qu’à inviter nos lecteurs à aller faire un tour sur votre site web www.gimmesocialweb.fr

Vous êtes un(e) entrepreneur(e) et vous souhaitez vous-aussi être interviewé(e) : n’hésitez pas à me contacter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s